Puis-je utiliser les huiles essentielles si je suis enceinte ?

Puis-je utiliser les huiles essentielles si je suis enceinte ?

Beaucoup de femmes croient ne pas pouvoir bénéficier des bienfaits des huiles essentielles lorsqu’elles sont enceintes.  Rectifions cette croyance et rassurons-les avec précision.

pregnant-2712894_960_720

Durant les 3 premiers mois de la grossesse, les huiles essentielles sont effectivement à éviter.

Cependant, vous pouvez les utiliser :

  • en diffusion modérée: dans un diffuseur à laisser agir 10 à 20 minutes en quittant de préférence la pièce.
  • en cas de nausées: l’huile essentielle de citron est recommandée à raison de 1 à 2 gouttes dans une cuillère de miel ou d’huile végétale.

 

A partir du 3ème mois et jusqu’à la fin de l’allaitement, certaines huiles essentielles peuvent aussi être utilisées en massage.

 

A éviter :

Dans leur utilisation, il faut toutefois éviter certaines familles chimiques : pas d’huile essentielle à phénols, à aldéhydes aromatiques ou à cétones.

Malheureusement, la famille chimique n’apparait pas sur l’étiquette des flacons.  Voici donc les principales huiles essentielles à éviter : ajowan, aneth, anis étoilé, basilic, camomille romaine, cannelle, carvi, cèdre de l’Atlas, céleri, coriandre, cumin, géranium rosat, girofle, hysophe officinale, jasmin, lavande aspic, lavande stoechade, litsée, marjolaine sylvestre, mélisse, menthe poivrée, muscade, origan, romarin, santoline, sarriette, sauge officinale, thym à thymol.

A utiliser :

Vous pouvez utiliser les huiles essentielles suivantes sans souci : camomille romaine, cardamone, eucalyptus citronné, eucalyptus radié, laurier noble, lavande vraie, lavandin, mandarine, marjolaine à coquilles, néroli, orange douce, petit-grain bigarade, ravintsara, saro, tea tree, thym à thujanol, rose, verveine odorante…

 

Un massage du ventre avec de l’huile végétale de jojoba et d’amande douce combinées à des huiles essentielles d’orange douce et de rose procure un effet calmant, adoucissant et anti-vergétures.

Vous avez les jambes lourdes mais ne pouvez utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée ?  Utilisez l’hydrolat de menthe poivrée par gestes remontants.

Vous avez des crevasses aux mamelons ?  Utilisez de l’huile végétale de rose musquée, elle aidera à cicatriser.

Un rhume ? Mélangez quelques gouttes d’huile essentielle de ravintsara et d’eucalyptus radié dans de l’huile végétale, à masser sur le thorax et le haut du dos plusieurs fois par jour.

Pour éviter les moustiques ? L’huile essentielle d’eucalyptus citronné remplacera avantageusement la citronnelle.

 

Et pour les bébés ?

  • pas d’ingestion d’huiles essentielles avant 3 ans.
  • pas de massage avec des huiles essentielles avant 1 an – entretemps utiliser une huile végétale seule.
  • à partir d’1 an : massage sur la plante des pieds ou le dos, avec des huiles essentielles ne présentant aucun risque (lavande fine, bois de rose, ravintsara, eucalyptus radié, eucalyptus de Smith, mandarine, thym doux à linalol) diluées à raison d’1/10e dans de l‘huile végétale (noisette ou amande douce).
  • en diffusion douce par évaporation dans la chambre avant le coucher.
  • en cas de difficultés pour s’endormir : mettez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur vous et portez votre bébé, cela le calmera.

 

Vous êtes enceinte ? Savez-vous que je propose un massage spécifique, à la fois doux et apaisant, mais aussi décontractant pour vous libérer des tensions spécifiques du bas du dos.

Stressée ? La sophrologie vous permet de vous relaxer, d’apprendre à respirer, d’accueillir vos émotions, et d’envisager l’arrivée de votre bébé sereinement.

Faites appel à moi !

 

A bientôt,

NaturoPat

Patricia Debecker
Avenue du Petit Sart 142
5100 JAMBES
Tel : 0478 206 882
patriciadebecker@hotmail.com

http://www.naturopat.be

 

 

 

 

Laisser un commentaire