Chasseur-cueilleur

Chasseur-cueilleur

Les premiers humains il y a quelques millions d’années se nourrissaient en chassant, en pêchant et en cueillant.  En fait ils prélevaient dans la nature ce dont ils avaient besoin.  L’homme mangeait donc de la viande, du poisson, des fruits de mer, des fruits, des noix, des baies et des plantes, soit des aliments vivants, riches en vitamines et en nutriments.

Régime paléo

L’agriculture et l’élevage ont commencé bien plus tard, Il y a 10.000 ans seulement.  L’homme a alors mangé des céréales et a consommé des produits laitiers.

Croyez-vous que notre physiologie se soit modifiée au fil du temps ?  Absolument pas !   C’est pourquoi notre système digestif est fait pour manger ce que les premiers hommes mangeaient.

D’ailleurs ce mode de vie d’agriculture et d’élevage a altéré la santé de l’humain et a réduit sa longévité de vie.  Les archéologues qui ont étudié l’impact de l’agriculture sur la santé humaine, ont découvert des problèmes sur l’émail des dents, des anémies dues au manque de fer, des lésions osseuses, des problèmes dégénératifs de la colonne vertébrale et une espérance de vie réduite.

Qu’en tirer comme conclusion au niveau de notre alimentation actuelle ?

Il faut manger des protéines animales variées, de la viande, de la volaille, du poisson et des œufs, car ils sont une excellente source de protéines assimilables par notre organisme, nous procurant acides aminés, fer et vitamine B12.

A quoi servent les acides aminés ?  Les protéines des aliments sont transformés, au cours de la digestion, en acides aminés que les cellules synthétisent pour former de nouvelles protéines de structure, telles que celles du collagène, des enzymes, des facteurs de coagulation, des anticorps, des molécules de transport, de la musculature et des hormones.  Certains acides aminés sont fabriqués par l’organisme lui-même, à l’exception de  8 acides aminés qui doivent absolument provenir de notre alimentation, ce sont les acides aminés essentiels.

Les protéines animales nous fournissent tous ces acides aminés.  Par contre, les protéines issues des végétaux, céréales, et légumineuses sont en carence de 3 acides aminés.  C’est pourquoi il est vivement conseillé aux végétariens de manger soit des œufs ou des produits laitiers à chaque repas pour éviter les carences.

La viande est toutefois à consommer sans excès pour éviter les graisses saturées.  Il faut la choisir issue d’élevage biologique pour éviter les toxines des pesticides, des vaccins et des hormones.  Enlevez la peau des volailles.   Le poisson quant à lui est en outre riche en oméga-3 et moins calorique que la viande.  Pour éviter la pollution des mers, mangeons des petits poissons.  Les crustacés eux sont riches en oligoélements et minéraux.

Attention aux produits laitiers car ils sont constitués de graisses saturées, et ils sont responsables d’intolérances, d’allergies et d’autres maladies.  Préférez un yaourt, de temps en temps, que la fermentation rend plus digeste, et de préférence un yaourt de brebis pour son apport en oméga 3 et ses protéines assimilables.

Evidemment, mangez un maximum de légumes et de fruits, bien adaptés à notre organisme, garants d’une bonne santé, protecteurs de nos fonctions cardio-vasculaires, digestives, et qui ne nous font pas grossir.

N’oublions pas les oléagineux : noix, noisettes, amandes, et autres graines : tournesol, citrouille, pignon de pin, bénéfiques à notre santé.

Et limitons donc les produits issus des céréales, dont l’excès nuit à notre santé en nous amenant des maladies cardio-vasculaires, du diabète, de l’obésité puisque ce sont des sucres.  Mangeons juste des céréales complètes et des légumineuses.

Je reste à votre disposition pour toute question ou information complémentaire et je vous reçois en consultation si vous ne savez pas comment composer votre assiette ou si vous ne parvenez pas à gérer votre poids.

 

Avec toute ma bienveillance,

NaturoPat

Patricia Debecker
Avenue du Petit Sart 142

5100 JAMBES
Tel : 0478 206 882
patriciadebecker@hotmail.com

www.naturopat.be

Laisser un commentaire