Respirez !

Respirez !

Concentrez-vous sur votre respiration régulièrement durant la journée.  C’est bénéfique pour votre santé, votre bien-être, c’est relaxant, déstressant, apaisant.

respire

Respirer, ça s’apprend !  Ou plutôt apprendre à respirer en conscience.  Cela vous évitera de vous retrouver bloqué en cas de stress, en vous permettant d’activer une force insoupçonnée en vous.

Comment bien respirer en conscience ?  Gonflez votre ventre à l’inspiration et rentrez votre ventre à l’expiration.  Pour vous aider, imaginez l’air qui entre par vos narines et doit prendre sa place dans votre corps, dirigez-le en pensées vers votre abdomen qui se gonfle, puis quand l’air sort, visualisez votre ventre qui se dégonfle.  Posez vos mains sur votre ventre pour suivre ce mouvement de gonflement et de dégonflement, et respirez amplement, profondément, calmement.

Entre l’inspiration et l’expiration, vous pouvez également retenir votre respiration quelques secondes pour bien sentir l’air en vous et laissez ensuite s’échapper l’air tout doucement, longuement par votre bouche.

Faire cela à plusieurs reprises durant la journée vous permettra de vous poser dans votre cycle de travail, pour relâcher la tension, la pression, reprendre contact avec un nouveau tonus et reprendre votre travail avec une nouvelle énergie. Vous pouvez le faire debout ou assis.

Vous ne sentez pas votre ventre se gonfler ou vous n’arrivez pas à respirer par le ventre ?  Surtout ne vous dites pas que vous respirez mal !  Vous respirez, c’est sûr puisque vous êtes en vie !   Couchez-vous sur le dos, repliez vos jambes avec les pieds bien à plat, et faites cette respiration tranquillement.  Faites cet exercice quand vous êtes seul, à votre aise.  Prenez bien votre temps, sans penser à autre chose qu’à l’air qui entre et qui sort, et à votre ventre qui se gonfle et se dégonfle.

Si vous respirez du haut de votre corps, de votre thorax, vous expérimenterez la fatigue plus vite.  Car la respiration thoracique sollicite le haut des poumons, est plus rapide et moins profonde. Elle exige une contraction des muscles.  En cas de stress, vous bloquerez votre diaphragme, ce muscle situé entre le thorax et le ventre.  Dans cette situation de blocage, vous ne pouvez plus réagir correctement.  Par contre, la respiration ventrale fait travailler le bas des poumons, elle est plus lente et plus profonde, et donc calmante.  Plus besoin de médicaments anti-stress !  Et de plus, si vous faites cet exercice au coucher, vous vous endormirez plus facilement !

Respirer c’est méditer !  En effet, en vous concentrant consciemment sur votre respiration, vous défocalisez votre attention de tous vos soucis, vos tracas, votre mental s’apaise, vous ne pensez à rien d’autre qu’au rythme de votre respiration.  Vous vous reconnectez à vos sensations profondes.  C’est une méditation consciente.

En respirant ainsi, vous faites des abdos ! Si si ! Etendu sur le dos les jambes pliées et les pieds bien à plat, serrez les fessiers et lorsque vous expirez, ventre dégonflé, contractez bien votre ventre.  Vous constaterez qu’en faisant cet exercice régulièrement, votre ventre sera plus ferme, plus tonique, votre estomac moins volumineux.  A faire évidemment l’estomac vide, soit le matin au réveil, à inclure dans votre routine matinale, ou le soir avant de vous endormir.

Lorsque vous avez des fringales aussi, la respiration ventrale peut vous aider.  Vous ne me croyez pas ?  Essayez et vous verrez !  Lorsque votre mental vous incite à manger des sucreries, que vous êtes vraiment tentée, arrêtez-vous un moment pour respirer lentement en conscience, en vous représentant de l’eau qui coule agréablement ou un arbre garni de beaux fruits … et votre cerveau zappera la sucrerie.   Ensuite évidemment buvez de l’eau et mangez un fruit.

Votre santé se trouvera grandement améliorée par cette respiration.  L’oxygène inhalé va nourrir vos globules rouges, et le sang ainsi bien oxygéné par cette respiration va nourrir vos cellules dans tout votre corps.  Les bienfaits seront la régulation du système cardio-vasculaire, l’abaissement de la tension artérielle, un cerveau bien oxygéné, une digestion améliorée, le renforcement de vos défenses immunitaires, le rééquilibrage de l’acidité sanguine.  Si vous faites du sport, la respiration ventrale vous permettra de maintenir l’effort plus facilement et facilitera la récupération musculaire.

Indispensable à votre équilibre physique et mental, votre respiration mérite bien qu’on s’y attarde !   Alors allez-y, respirez !

Vous éprouvez des difficultés à respirer, à prendre du temps pour vous, votre santé ? Je peux vous aider à améliorer votre vie.  Contactez-moi pour vivre bien, vivre mieux !

A bientôt,

NaturoPat

Patricia Debecker
Avenue du Petit Sart 142

5100 JAMBES
Tel : 0478 206 882
patriciadebecker@hotmail.com

http://www.naturopat.be

 

Laisser un commentaire