Bio et cher ?

Bio et cher ?

Vous voulez consommer bio et vous avez peur car vous pensez que c’est cher ?  Suivez-moi !

harvest-1225593__340

Dans l’alimentation bio, comme dans tout produit bio, il vous faut réfléchir à la qualité du produit par rapport à son prix.

Si vous avez décidé de manger bio, c’est que vous vous rendez bien compte que les pesticides vous empoisonnent, que les conservants et les autres additifs ne conviennent pas à votre corps et votre santé. 

Le bio privilégie un mode de production respectueux de votre santé, respectueux de l’environnement, dépourvu de pesticides, mais d’un rendement plus faible.  Le prix est donc plus élevé en comparaison des grandes productions, certes, mais vous apporte tellement de bénéfices.  Qu’en pensez-vous ?  Acheter moins cher et de mauvaise qualité, donc au détriment de votre santé, ou un peu plus cher mais être en pleine santé, en pleine vitalité ?

La qualité d’un légume bio n’est en rien comparable à un légume de grande surface.  Goûtez- le cru, ou cuit à la vapeur, et vous retrouvez le vrai goût du légume.  Pas besoin d’ajout de sel, ou très peu, un simple filet d’huile d’olive, quelques herbes fraîches, et vous éprouvez un réel bonheur à le savourer !

Trouver des petits producteurs locaux reste la filière la moins chère, ou rendez-vous sur les marchés bios, ou dans des fermes bios.  Achetez par panier reste également une belle solution.  Renseignez-vous.

Il n’y a pas de pré-emballés dans les magasins bios, vous prenez donc la quantité que vous voulez, vous êtes donc sûr de ne rien jeter faute de ne pas avoir eu le temps de consommer les 6 nectarines emballées au lieu des 2 dont vous aviez réellement besoin.  De même avec les amandes et autres fruits secs dont vous choisissez la quantité puisque proposés en vrac.

Pas de pré-emballés signifie pas de plastique. Vous contribuez à la non-pollution ! Les magasins bios proposent des sacs en papier.  Et si vous apportez vos propres sacs en coton, vous ne produirez aucun déchêt !  De plus, vous récupérez beaucoup plus avec les légumes bios : les diverses fanes peuvent finir dans la soupe.  Et le peu de déchêts valse au compost, utilisable pour toutes vos plantations.   Vous êtes en appartement ?  Il existe des systèmes de compostage pour les balcons, qui servent ensuite pour vos plantes.  Sinon, votre poubelle n’en sera que plus légère.

Acheter des légumes frais vous permet de cuisiner vous-même, de mieux gérer les quantités, les préparations faites à l’avance, les restes à surgeler.  Un peu d’organisation en cuisine le jour de l’achat, ou le lendemain : vous cuisez plusieurs légumes à la vapeur, vous en gardez une partie à consommer de suite ou dans les jours qui viennent, vous préparez une soupe, et vous surgelez l’autre partie.

Au final, le prix de revient du bio n’est pas plus cher !  Et vous préservez votre santé !

Faites de même avec tout le frais, les fruits, les viandes, les fromages, le pain, …

De même, avez-vous déjà ouvert une conserve de maquereaux bio ?  Rien à voir avec une conserve achetée dans une grande surface non bio !  Essayez et vous goûterez la différence !  La qualité est vraiment là, vous constatez vraiment un bout de poisson, pas des mini morceaux entassés sans goût.

Quant aux autres produits bio, à vous de faire vos calculs !  Par exemple, moi j’utilise des carrés démaquillants en coton que je mets à la lessive.  Je fabrique mon produit de lessive moi-même à base de paillettes de savon de Marseille, j’utilise du vinaigre à la place de l’adoucissant, je fabrique mon nettoie-tout à bas de savon noir, et pour mes toilettes une solution de vinaigre et d’eau.  Economie ménagère !

Vous ne savez pas comment gérer votre alimentation, votre environnement pour préserver votre santé et celle de votre famille ? Je peux vous aider.  Contactez-moi pour vivre mieux !

A bientôt,

NaturoPat

Patricia Debecker
Avenue du Petit Sart 142

5100 JAMBES
Tel : 0478 206 882
patriciadebecker@hotmail.com

http://www.naturopat.be

Laisser un commentaire