Jeûner … une pratique de santé ?

Le jeûne a été pratiqué de tous les temps, par tous les peuples, à des fins thérapeutiques, puis religieuses. La nature elle-même nous en donne l’exemple : quand un animal a besoin de se guérir, il jeûne.

A l’heure actuelle, les gens mangent de trop, et si on parle de jeûne, ils paniquent par peur du manque.

Elan du printemps

 

La médecine traditionnelle se base sur des études scientifiques qui en l’occurrence n’existent pas, puisque ce sont les industries pharmaceutiques qui mènent ces études, et déposent en retour des brevets.  Comme il n’y aurait pas de brevet dans le cas du jeûne, elles ne financent pas d’études.

Par contre d’autres études ont été menées par des médecins de pays divers qui ont prouvé que le jeûne avait un impact positif en tant que thérapie pour rester en forme et éviter que les maladies s’installent, et même en appoint de traitements.

Il y a différentes façons de jeûner : le jeûne complet, où on ne boit que de l’eau et on s’abstient de toute nourriture, et le jeûne partiel, où on ingère du bouillon de légumes et des jus de fruits.

On peut pratiquer le jeûne pendant un ou plusieurs jours, à chaque changement de saison, ou simplement en étant à l’écoute de son corps, ou après un excès trop important.  Le jeûne permet de se réapproprier la faim, en opposition à la gourmandise, de nous détoxifier des déchets stockés par notre organisme, et de retrouver une digestion plus légère, avec une assimilation correcte des nutriments que nous fournissons à notre corps.

A condition bien sûr de réfléchir à son alimentation et de la modifier après le jeûne pour ne pas retomber dans les excès et charger à nouveau notre organisme en toxiques.  Une prise de conscience où un accompagnement est souvent nécessaire.  Si vous n’avez jamais pratiqué de jeûne, il vaut mieux se faire aider dans un premier temps, et pratiquer un jeûne partiel.

Le jeûne consiste à mettre le corps en état d’acidose, c’est-à-dire que l’organisme est obligé de consommer ses réserves.  De ce fait, les défenses naturelles de l’organisme entrent en jeu et détruisent les cellules non saines.  Il s’agit d’une régulation naturelle.

Profitez du jeûne pour vous détendre, revenir au calme.  Si vous vivez dans le stress, prenez un week-end ou un congé pour pleinement savourer cette période et prendre soin de vous.  Agrémentez-la de soins du corps, de ballades, de méditation.

Avant de commencer le jeûne proprement dit, modifiez déjà votre alimentation pendant une semaine ou deux, en consommant plus de légumes, moins de produits animaux, moins de sucres et féculents, moins de sel, pas d’alcool ni de sodas.  Profitez-en également pour vous calmer, et prendre conscience de votre corps et votre esprit.  Vous arriverez ainsi plus facilement à jeûner et en retirerez tous les bienfaits au point de vue physique mais aussi spirituel.

Le jeune est bon pour la santé, la forme, la ligne.  Il prévient les maladies cardio-vasculaires et le diabète, il aide à perdre la graisse en excès, donne un éclat de jeunesse à la peau, et redonne vigueur et tonus.

Alors, jeûnons !

Vous n’avez jamais jeûné et vous souhaitez être accompagné pour retrouver la santé, avoir la pêche, et pouvoir jouir de votre vie longtemps ?  Contactez-moi !  Je vous aide par un suivi nutritionnel qui vous donne l’énergie vitale dont vous avez besoin !

A bientôt !

NaturoPat

Patricia Debecker
Avenue du Petit Sart 142

5100 JAMBES
Tel : 0478 206 882
patriciadebecker@hotmail.com

http://www.naturopat.be

 

Faites-moi part de vos commentaires ci-dessous !